warning Si vous constatez un dysfonctionnement sur le Réseau Météo français, veuillez me tenir informé. Merci d'avance ! warning

Isobares - KNMI


Animation
Contrôle Option Image Vitesse

weerkaarten KNMI
Heure CET : 18:42 | Heure UTC : 17:42
Images fournies par KNMI.nl

Carte de surface

C'est à partir des informations contenues dans le pointage de l'ensemble des stations météorologiques que différentes lignes d'égale valeur peuvent être tracées pour repérer la configuration de différents champs météorologiques.
La plus connue de ces lignes est l'isobare.
Celle-ci représente la pression atmosphérique au niveau moyen de la mer et est tracée à chaque 5 hPa ce qui permet de repérer les dépressions et les anticyclones.

Les fronts

Les masses d'air ont toutes des propriétés :

  • Pression
  • Température
  • Taux d’humidité

Par conséquent, les masses d'air ne se mélangent pas, elle s'affrontent.
Un front est la rencontre entre deux masses d'air.
Un front est généralement associé à un brusque changement des températures ou vent.

Plus l'espace (angle) entre un front chaud et un front froid est petit, plus la perturbation est a maturité.
Sur les cartes météo, l'air (chaud ou froid) se situe derrière la ligne de front.

front

Front chaud

L'air chaud est humide, léger : il monte.
Plus il monte, plus il se refroidit et l'humidité se condense et se transforme en nuages. A saturation il pleut.
L'air chaud en se déplaçant « plaque » l'air froid en place et passe au dessus.
La situation est stable : déplacement latéral / nuages de type stratiforme.

front chaud

passage chaud

Front froid

L'air froid est sec, lourd : il descend.
L'air froid en se déplaçant « racle » et pousse l'air chaud en place.
La situation est instable : déplacement horizontal / nuages de type cumuliforme.

front frois

passage froid

Front stationnaire

Limite entre deux masses d'air qui sont quasiment immobiles.

front stationnaire

Front occlus

Lorsque le front froid rattrape le front chaud il y a une occlusion.
L'air est “pincé” entre les deux fronts et soulevé en altitude.
La perturbation meurt progressivement.

front occlus

Les figures isobariques

Isobare

La pression de l'air est mesuré en hectopascals (hPa). On utilise le baromètre pour connaître la pression.
Il s'agit toujours de la pression ramenée au niveau de la mer.
Tous les points d'une même pression sont reliés par une ligne isobare.
L'écart entre deux lignes isobare s'appelle gradient de pression.
Sur les cartes météo isobarique plus les lignes isobares sont rapprochées (on dit qu'il y a un fort gradient de pression), plus le vent est fort.
C'est cet écart entre les isobares qui va nous permettre de calculer la vitesse du vent synoptique.

Parfois vous entendrez que la limite pour définir les hautes et basses pressions n’est pas 1013hpa mais 1015hpa.
En fait cela vient des isobares, vu qu'elles vont de 5 en 5, la fixer à 1015hpa permet de rendre la lecture des cartes plus simple.

isobare

Anticyclone

La pression est > 1013 hpa.
Masse d'air : Froid / Sec / Lourd.
Le vent tourne dans le sens horaire de la dépression (Coriolis).
Synonyme de beau temps.
L'air descend, il subit une subsidence. En « s'écrasant » il subit une divergence.
Déplacement lent.
Temps : Vent faible, Beau temps.
Symbolisé H ou A sur les cartes météo.

Les anticyclone actifs :

  • Açores
  • Sibérie
anticyclone subsidence divergence

Dépression

La pression est < 1013 hpa.
Masse d'air : Chaud / Humide / Léger.
Le vent tourne dans le sens anti-horaire de la dépression (Coriolis).
Synonyme de mauvais temps.
L'air monte, il subit une ascendance. Il monte dans un tunnel convergent.
Déplacement rapide.
Temps : Vent fort, Mauvais temps, Précipitations...
Symbolisé L ou D sur les cartes météo.

Les dépressions actives :

  • Islande
  • Sahara
depression ascendance convergence

Source : La voile pour les nuls - Cours pour apprendre la voile.

Pour en savoir plus : Comment lire une carte météo.

IMPORTANT : Ce site Web n'est pas la propriété ou partenaire direct de Météo France.
Les relevés présents sur le Réseau Météo Français sont issus de stations météo privées
et ne peuvent en aucun cas se substituer à la consultation des informations météorologiques d'organismes professionnels.