warning Si vous constatez un dysfonctionnement sur le Réseau Météo français, veuillez me tenir informé. Merci d'avance ! warning

Flux RSS de meteo-paris.com


La Réunion sous la menace du cyclone Berguitta

L'activité cyclonique débute en ce début d'année 2018 sur le Sud-Ouest de l'Océan Indien. Après le cyclone Ava ayant touché Madagascar (>>) et Irving (aucune terre concernée) lors de cette première décade, un nouveau système nommé Berguitta s'est formé ces derniers jours sur cette même partie du bassin océanique Indien.


En renforcement constant, Berguitta a déormais atteint le niveau de cyclone intense (catégorie 3).



Système tropical Berguitta près des Mascareignes - 14 janvier 2018 - satellite Suomi NPP


image satellite cyclone Berguitta mardi 16 janvier 2018 6hTU


Les spirales du cyclone Berguitta abordent l'île Maurice  - Mardi 16 janvier 2018 à 6hTU


Et les prévisions ne sont guère réjouissantes pour l'archipel des Mascareignes, notamment pour l'Ile Maurice (qu'il pourrait toucher de plein fouet) ainsi que l'ile de La Réunion (où il pourrait passer plus au Sud).


Prévision et probabilité de trajectoire du cyclone Berguitta - tropicalstormrisk.com



Prévision et probabilité de trajectoire du cyclone Berguitta - Météo-France




 



Publié le 16 janvier 2018 @ 07:58

Retour de la pluie, du vent, de la neige en montagne et des inondations ?

Le puissant courant d'altitude (courant jet) survolle à nouveau la France jusqu'en fin de semaine... (simulations à 300 hPa jusqu'à vendredi)


 



 


Et la perturbation de lundi sera suivie par d'autres systèmes...


LUNDI                                                                                              MARDI



MERCREDI                                                                                     JEUDI



Cartes issues de notre bulletin quotidien >>


 


Une tempête est d'ailleurs prévue entre les Iles-britanniques et l'Allemagne dans la nuit de mercredi à jeudi... (rafales 100-150 km/h)



Les cumuls de pluies atteindront encore des niveaux élevés dans le Nord-est de la France et l'Ouest du Massif central...




Faisant craindre un nouveau risque de crue dans les bassins versants déjà concernés il y a quelques jours (>>)...




BGRM

>> La couche de neige déjà importante sur la plupart des massifs montagneux va encore s'épaissir avec l'arrivée de ces nouvelles précipitations (près d'un mètre supplémentaire sur le Nord des Alpes d'ici jeudi !).







 

Publié le 15 janvier 2018 @ 16:46

Risque de crue et d'inondations la semaine prochaine ?

La première décade de janvier a été copieusement arrosée sur la France et sur la majeure partie de l'Europe.


JMA

Après une relative accalmie, des pluies reprendront sur le bassin méditerranéen dimanche 14 janvier et un rapide flux océanique perturbé et très actif se renouvellera à partir du lundi 15.


Précipitations cumulées du 13 au 21 janvier 2018 - GFS via WXCharts

Au vu du niveau actuel d'ores et déjà élevé des cours d'eau, le risque de crue et d'inondations demeura à suivre (>>).




Indépendamment des inondations à déplorer, ces pluies hivernales abondantes sont néanmoins bienvenues pour alimenter nos nappes phréatiques souvent très basses après les déficits pluviométriques répétés depuis l'automne 2016 (>>). 


BGRM


 

Publié le 15 janvier 2018 @ 13:11

La douceur de ce début janvier va-t-elle se maintenir ?

La première décade de janvier a été très douce sur la France et sur la majeure partie de l'Eurasie.


JMA

Les températures s'annoncent encore douces au Sud et fluctuantes au Nord au gré des perturbation du flux très perturbé attendu en milieu de mois. Néanmoins, de l'air plus froid pourrait finir par l'emporter et nous surveillerons le risque de neige en plaine à partir du 19.


Température de la masse d'air - Ecart à la nomale prévu du 14 au 23 janvier 2018 - GFS via WXCharts


 

Publié le 14 janvier 2018 @ 14:25

Bilan de l'enneigement en montagne à la mi-janvier

Depuis la fin Novembre, les précipitations se montrent assez importantes sur le pays, apportant son lot de neige sur la plupart des massifs. L'humidité qui était également le maître mot pour cette première décade de Janvier, avec crues à la clé (>>) et chutes de neige exceptionnelles sur les Alpes frontalières (>>). Mais avec la présence de la douceur, le contraste devient marqué entre la moyenne et la haute montagne. Voici le bilan de l'enneigement moyen en versant Nord, au 13 janvier :


 


ALPES DU NORD :


Les chutes de neige ont été remarquables voire exceptionnelles ces derniers jours sur les Alpes frontalières (Haute-Maurienne, Haute-Tarentaise). L'enneigement est alors excellent, voire dépassant les records pour une mi-janvier sur certains massifs au delà de 2500m, avec parfois plus de 3 mètres de neige (3m40 sur la massif du Mont-Blanc). Un manteau neigeux qui reste très important autour de 2000m, fluctuant entre 1m80 et 2m10 en moyenne. Mais la douceur ambiance de ces derniers jours tend à faire tasser ce manteau aux altitudes plus moyennes. Dès lors, les quantités chutent rapidement, tout en restant très correctes vers 1500m (autour d'un mètre).



ALPES DU SUD :


L'enneigement, bien que moins important que sur les Alpes du Nord, reste plus que correct sur la partie méridionale des Alpes. Là également, l'épisode neigeux de ces derniers jours a apporté une couche supplémentaires de plusieurs dizaines de centimètres au delà de 2000m d'altitude. Un manteau qui, à 2500m, est souvent compris entre 1m60 et 1m80, parfois plus de 2m sur le Thabor, Pelvoux et Champsaur. Seul le Mercantour reste quelques peu en retrait, avec tout de même 70cm à 2000m d'altitude, et plus d'1m20 à 2500m. Mais comme sur les Alpes du Nord, la douceur met à mal cette couche de neige aux altitudes plus modérées (moins d'1m, parfois moins de 50cm pour 1500m d'altitude en versant Nord).



PYRENEES :


Les pyrénées ont obtenues moins de neige que leurs homologues des Alpes en ce début d'année. Mais ce début d'hiver humide permet tout de même de garder des niveaux très corrects à haute altitude, plus particulièrement sur la partie centrale de la chaîne Pyrénéenne (plus de 2m60 sur la Haute-Ariège à 2500m). Même si le manteau neigeux dépasse souvent un mètre vers 2000m d'altitude, la douceur océanique de ces dernières semaines a fait fortement fondre la coche à basse et moyenne altitude (ne dépassant guère les 50cm en moyenne en face Nord à 1500m d'altitude, couche quasi-inexistante au dessous des 1000m).



 


JURA - VOSGES - MASSIF CENTRAL - CORSE :


Du côté du Jura, les premières traces sont observées autour de 900m d'altitude. Une couche qui augmente rapidement vers les plus hauts sommets, dépassant en moyenne les 80cm en versant Nord à 1300m d'altitude. Un manteau moins épais sur les Vosges, avec seulement 20cm vers 1200m sur les Hautes-Vosges, mais plus de 60cm du côté du Ballon d'Alsace.


Sur le Massif-Central, les premières traces sont visibles vers 1000/1100m. La couche est tout de même bien plus importante sur le Massif du Sancy (110cm à 1500m en versant Nord) que sur les monts du Cantal (50cm en moyenne à 1500m). Enfin, pour la Corse, la neige est visible dès 1300/1400m. Un enneigement homogène, qui atteint 70 à 80cm en moyenne vers 2000m d'altitude, et dépasse le mètre sur les plus hauts sommets (>2500m en versant Nord).



Les prévisions pour la semaine à venir sont particulièrement humides et surtout froides ! Dès lors, les chutes de neige pourraient être notables à toutes altitudes, et plus particulièrement sur les massifs de l'Est. Des quantités à surveiller sur les Alpes du Nord, déjà à des niveaux records !



Prévisions des précipitations et chutes de neige (violet) - du lundi 15 au samedi 20 janvier 2018 - WxCharts


Publié le 13 janvier 2018 @ 14:56

Coup de vent sur l'Atlantique & neige sur les Pyrénées

Une dépression s'est creusée près du littoral atlantique le 10 janvier avant de se combler le 11, plus rapidement qu'initialement envisagé.


ZAMG

Les rafales n'ont dépassé 100 km/h que sur certains secteurs très exposés.



Les précipitations associées ont parfois pris un caractère orageux tout comme les chutes de neige sur les Pyrénées, assez abondantes, par grand vent et en-dessous de 1000 m en fin de journée.


 

Publié le 12 janvier 2018 @ 07:12

Crue de la Seine et de la Saône

Les niveaux de la plupart des cours d'eau sont élevés suite aux précipitations abondantes et répétées depuis le mois de décembre. La Saône mais aussi la Seine ont, par exemple, subi une crue modérée, avoisinant 4 m 10 au Pont d'Austerlitz à Paris mercredi 10 janvier (>>, >>).


La Seine à la limite du quai de Grenelle à Paris - 9 janvier 2018 - Guillaume Séchet pour Météo-Paris


Le zouave du Pont de l'Alma a les pieds dans l'eau - 8 janvier 2018 - Babeth Bonnereau pour Météo-Paris

Ainsi la crue du 28 décembre 2010 (3,92 m) est dépassée mais pas celle, plus récente, du 3 juin 2016 (6,10 m), loin s'en faut. La plus haute référence reste les 8 m 62 du 28 janvier 1910. Pendant 8 jours, la Seine n'avait cessé de monter avec 20 000 immeubles inondés à Paris, 30 000 maisons sinistrées en banlieue, un décès et des dégâts évalués à 1,6 milliards d'euros (notre chronique, diaporama de Paris Zig Zag).


 

Selon certains experts, une telle crue se reproduira certainement. 830 000 personnes seraient alors affectées dans leur quotidien et près de 750 000 emplois menacés car le débordement de la Seine atteindrait des usines ou des établissements administratifs. Des entreprises de production d'électricité seraient en outre hors d'usage. A contrario, d'autres spécialistes estiment que les nombreux et gigantesques aménagements et lacs-réservoirs réalisés en amont du cours de la Seine depuis 70 ans préserveront la capitale d'une montée des eaux aussi dévastatrice que celle du début du 20ème siècle (>>).



Suivi en temps réel :




 

Publié le 12 janvier 2018 @ 07:11

Bilan météo détaillé de l'année 2017 sur 32 villes

Nous vous proposons un bilan météo ville par ville sur nos régions de France pour l'ensemble de l'année 2017. Les écarts sont calculés par rapport à la moyenne 1981 / 2010.

Les températures ont été excédentaires sur l'ensemble des stations étudiées avec des écarts avoisinant fréquemment +1°C. La valeur annuelle moyennée sur l'ensemble du territoire s'est élevée à 13,4 °C (+0,8 °C par rapport à la normale), plaçant ainsi l'année 2017 au 5ème rang des plus chaudes observées en France.





L'ensoleillement s'est montré généreux et a même battu des records près de la Méditerranée. Il fut en revanche normal voire légèrement déficitaire entre Normandie et Hauts-de-France.





Les déficits pluviométriques ont été généralisés ou presque, très lourds sur le quart Sud-Est et, dans une moindre mesure, sur le Centre-Ouest. Paris fait exception en partie grâce à l'épisode orageux et très pluvieux du 9 juillet.






 

Publié le 12 janvier 2018 @ 07:10

Intempéries à La Réunion en marge des cylcones Ava & Irving

Le premier phénomène cyclonique de la saison 2017 / 2018 a été baptisé Ava le 3 janvier sur le bassin Sud-Ouest de l'Océan Indien. Ava a impacté l'Est de Madagascar sous la forme d'un "cyclone" selon la terminologie locale (vents moyens atteignant au moins 118 km/h). Selon le dernier bilan, 33 morts, 22 disparus et près de 150 000 personnes déplacées et sinistrées sont à déplorer (>>).


Cyclone Ava - 5 janvier 2018 à 10 h 24 TU - NASA

La Réunion n'a pas été directement impactée par ce cyclone mais subit une forte houle (>>) et de fortes pluies causant des inondations et des éboulements (>>, >>, >>, >>, >>) depuis le début de l'année. L'eau du robinet est parfois impropre à la consommation (>>). 


Conséquences des fortes pluies à La Réunion - Début janvier 2018 - Réunion 1ère

Un second cyclone a été baptisé Irving le 7 janvier. Formé sur le bassin Sud-Est mais évoluant sur le bassin Sud-Ouest, ce dernier ne devrait impacter aucune terre habitée.




 

Publié le 11 janvier 2018 @ 08:11

Premier épisode méditerranéen de l'année

Le premier épisode méditerranéen de l'année s'est produit du 6 au 9 janvier 2018.


ZAMG

L'activité électrique s'est révélée très marquée pour la saison.


Décharges électriques des 7 et 8 janvier 2018 - Météo Villarzel

Les cumuls de pluies ont localement dépassé 100 mm, parfois en quelques heures sous orage.



La circulation a été perturbée dans le Gard et l'Hérault. Plusieurs vols ont été détournés ou annulés à Montpellier (>>, >>). En plus des fortes pluies, le vent s'est déchaîné sur le littoral varois (>>, >>).


Vagues à Fréjus (83) - 8 janvier 2018 - Philippe Arnassan pour Var Matin


Inondations à Saint Mandrier (83) - 8 janvier 2018 - Dominique Leriche pour Var Matin

Globalement, ces intempéries ont été d'une intensité classique à l'exception d'une tornade survenue dimanche 7 janvier du côté des Pyrénées Orientales, plus précisément sur le Vallespir et les Aspres. Une centaine de toits ont été endommagés (>>).


Dégâts tornadiques sur le Vallespir et les Aspres (66) - 7 janvier 2018 - L'Indépendant


Tornade photographiée depuis Maureillas (66) - 7 janvier 2018 - François

Le même système dépressionnaire a par ailleurs été à l'origine de chutes de neige exceptionnelles sur les Alpes frontalières (>>).


 

Publié le 10 janvier 2018 @ 06:39
IMPORTANT : Ce site Web n'est pas la propriété ou partenaire direct de Météo France.
Les relevés présents sur le Réseau Météo Français sont issus de stations météo privées
et ne peuvent en aucun cas se substituer à la consultation des informations météorologiques d'organismes professionnels.